This is not the document you are looking for? Use the search form below to find more!

Report home > World & Business

Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011)

0.00 (0 votes)
Document Description
Note sur le secteur bancaire en Tunisie produite par l'équipe recherche d'Axis Capital Bourse Septembre 2011
File Details
  • Added: September, 16th 2011
  • Reads: 1037
  • Downloads: 3
  • File size: 705.37kb
  • Pages: 7
  • Tags: tunisie, banques, bourse, bvmt, axis, capital
  • content preview
Submitter
  • Username: m_braham
  • Name: m_braham
  • Documents: 1
Embed Code:

Add New Comment




Related Documents

Les 20 Meilleurs retournement de Veste en Tunisie

by: AbdallahB, 4 pages

Décidément l’école du RCD et de Ben Ali a fourni à la Tunisie bien des spécialistes en matière d’opportunisme. Artistes, hommes d’affaires, ...

Rapport FIDH Tunisie Juillet 2011

by: Nadia A, 40 pages

La Tunisie post Ben Ali face aux démons du passé : Transition démocratique et persistance de violations graves des droits de l’Homme

Cartographie des partis en Tunisie

by: imed, 4 pages

pour mieux connaitre les 51 partis qui sont sur la scène

En Iyi Yatirim Araci Hangisi?

by: para kazanma yotemleri, 1 pages

EN İYİ YATIRIM ARACI Son yılların en karlı ve en iyi yatırım aracı tabiî ki; forex! Forex ile küçük yatırımlarınız ...

Traducción articulo GEO Saison sobre Extremadura

by: Comarca Sever, 3 pages

Traducción del artículo publicado por la revista GEO Saison en Diciembre de 2011 sobre Extremadura. casa Escobar jerez y Finca Escobar Jerez

Código rojo y terror en el Atirantado - Publico.2.Febrero.2011

by: alertascc, 1 pages

Código rojo y terror en el Atirantado - Publico.2.Febrero.2011

El cierre de carriles complica circulación en Periférico-Colon- El informador.18.Febrero.2011

by: alertascc, 2 pages

El cierre de carriles complica circulación en Periférico-Colon- El informador.18.Febrero.2011

En menos de dos meses, Emilio gastos en su imagen el 62% del presupuesto de difusión-La jornada.18.febrero.2011

by: alertascc, 1 pages

En menos de dos meses, Emilio gastos en su imagen el 62% del presupuesto de difusión-La jornada.18.febrero.2011

Guadalajara incumple pacto con vecinos y comienza las obras en circunvalacion - La jornada.Febrero.2011

by: alertascc, 1 pages

Guadalajara incumple pacto con vecinos y comienza las obras en circunvalacion - La jornada.Febrero.2011

Content Preview


SEPTEMBRE
2011
Banques
16 septembre
2011








RECHERCHE SECTORIELLE


SECTEUR BANCAIRE



www.axiscapital.com.tn
67, av, Med V - 1002 Tunis
Tel +216 71 905 232/ 71 904 518 - Fax +216 71 904 522
1


Banques
16 septembre
2011



Note sectorielle: Secteur Bancaire Tunisien
UNE RESTRUCTURATION NECESSAIRE AFIN D'ENTAMER LES ENJEUX POST-REVOLUTION


Secteur

Volume moyen 2011 (KTND)

Secteur bancaire
1 201,2

TUNINDEX
4 367





P/E 10
P/E 11e
Div Yield 10
Div Yield 11e
P/B
Bancaire.
15,3
14,7
2,3%
2,0%
1,5
Marche
15,7
18,2
2,6
2,7
1,9


Le contexte du secteur

Le secteur bancaire tunisien se caracterise par un nombre eleve de banques au regard de sa
population de 10,6 millions d'habitants : 21 banques, (dont 11 cotees en bourse), et dont la moitie
sont de tres petite taille. Ainsi, sur un total bilan de 52 Md dinars a fin 2010, 11 banques sur les 21
affichent un total actif cumule de 4,3Md dinars seulement.

Total des actifs des banques tunisiennes (en Millions de dinars, annee 2010)

8 000
7 000
6 000
5 000
4 000
3 000
2 000
1 000
0

Source : Axis Capital, APTBEF

En consequence, une assez forte concentration caracterise la structure des parts de marche du le
secteur bancaire tunisien : les dix premieres banques accaparent 92% des parts de marche des
credits et 95% des depots. Parmi ces banques, trois sont controlees par l'Etat (STB, BNA, BH)et
quatre par des groupes bancaires etrangers (BNP PARIBAS, Societe Generale, Arab Bank et
Attijari Bank). Les 11 banques qui se repartissent le solde, comprennent cinq anciennes banques de
developpement (BTK, BTE, STUSID, BTL et TQB) transformees en banques universelles, deux
banques publiques specialisees dans le financement des PME et des microcredits (BTS et

2


Banques
16 septembre
2011


BFPME), deux banques initialement cantonnees a l'activite off-shore (Citi Bank et ABC) et qui ont
obtenu un agrement on-shore au cours des annees 90; et le dernier ne du secteur (Zitouna Bank),
specialise dans la finance islamique. Enfin, six banques ont un agrement limite au secteur non
resident, pour lequel elles interviennent essentiellement en matiere de trade finance (AL BARAKA,
NAIB, ALUBAF, TF BANK, TIB et LINC)

Le secteur bancaire tunisien

Parts de marche Total
Parts de marche
Parts de Marche
Nom
ROE 2010 ROA 2010
Principaux actionnaires
Caracteristique
Actifs
Credits
Depots
BIAT
14,0%
11,0%
15,2%
8,7%
0,6%
Groupe "MABROUK"
Universelle, Privee
STB
13,1%
14,6%
14,1%
3,7%
0,3%
ETAT TUNISIEN
Universelle, Publique
Universelle, Publique,
BNA
12,8%
14,2%
13,2%
9,0%
0,7%
ETAT TUNISIEN
Financement Agricole
Universelle, Publique,
BH
10,4%
11,0%
9,4%
8,3%
0,7%
ETAT TUNISIEN
Financement Immobilier
AMEN
9,2%
10,2%
9,8%
17,7%
1,3%
Groupe "BEN YEDDER"
Universelle, Privee
ATB
7,8%
6,2%
8,1%
15,7%
1,4%
ARAB BANK
Universelle, Privee
ATTIJARI
7,7%
7,5%
9,1%
17,5%
1,2%
ATTIJARI BANK
Universelle, Privee
BT
7,0%
7,3%
6,1%
14,2%
1,8%
CIC - Groupes locaux
Universelle, Privee
UIB
5,5%
6,3%
6,3%
3,8%
0,2%
SOCIETE GENERALE
Universelle, Privee
UBCI
4,2%
4,4%
4,7%
13,4%
1,1%
BNP PARISBAS
Universelle, Privee
BANQUE POPULAIRE
BTK
1,3%
1,4%
0,8%
7,6%
1,7%
Universelle, Privee
CAISSE D'EPARGNE
BTE
1,2%
1,2%
0,5%
3,4%
1,1%
ETATS (TUNISIE ET E.A.U)
Universelle, Publique
ETATS (TUNISIE ET ARABIE
STUSID
1,2%
1,0%
0,7%
7,9%
2,8%
Universelle, Publique
SAOUDITE)
BTS
1,2%
1,6%
0,0%
0,6%
0,0%
ETAT TUNISIEN
Microcredits
CITI
0,9%
0,2%
0,6%
13,2%
0,7%
CITIBANK
Universelle, Privee
BTL
0,8%
0,6%
0,3%
4,3%
0,8%
ETATS (TUNISIE ET LIBYE)
Universelle, Publique
BFT
0,6%
0,5%
0,4%
neg
neg
ETAT TUNISIEN
Universelle, Publique
ADIA, ETAT LIBYEN, ETAT DU
ABC
0,5%
0,1%
0,5%
4,9%
0,5%
Universelle, Privee
KOWEIT
TQB
0,4%
0,4%
0,3%
2,6%
0,9%
ETATS (TUNISIE ET QATAR)
Universelle, Publique
BFPME
0,2%
0,2%
0,0%
neg
neg
ETAT TUNISIEN
Financement PME
ZITOUNA
nd
nd
nd
nd
nd
ETAT TUNISIEN
Banque Islamique

Source : Axis Capital

Pendant les cinq dernieres annees, les credits octroyes et les depots collectes par le systeme
bancaire tunisien ont cru en moyenne avec des niveaux proches, respectivement de 11,9% et 12,5%.
Sur la meme periode, les fonds propres du secteur ont progresse a un rythme moins important
(10,0%). La forte baisse du ROE du secteur enregistree en 2010, est due aux pertes de la BFT
representant 40% des benefices des banques de la place.

Evolution des actifs, des encours des credits, des encours des depots et des fonds propres du
secteur :

3


Banques
16 septembre
2011


En Milliards de dinars
En Milliards de dinars
4,9
55,0
52
5,0
20,0%
4,3
50,0
4,5
18,0%
45
3,8
4,0
16,0%
45,0
40
3,2
3,3
3,5
3,0
14,0%
40,0
11,7%
12,1%
35
36,3 35,5
3,0
12,0%
BFT
35,0
32,7
31
2,5
RN -172 MDT
10,0%
30,7
29
29,2
Attijari
30,0
28,0
2,0
8,0%
5,6%
RN -178 MDT
6,1%
24,4 25,3
1,5
6,0%
25,0
22,2 22,0
20,7
3,6%
19,7
1,0
4,0%
20,0
0,5
0,8%
2,0%
15,0
0,0
0,0%
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2005
2006
2007
2008
2009
2010
Credits
Depots
Total Actif s
ROE 2010
Fonds Propres




La moyenne de la rentabilite des fonds propres (ROE) des dix plus importantes banques
tunisiennes se situait a fin 2010 a 14%, avec une moyenne de 16% pour les banques privees et 11%
pour les banques publiques. La comparabilite de la rentabilite entre les differentes banques doit
cependant etre relativisee dans la mesure ou la politique de provisionnement est plutot heterogene
d'un operateur du secteur a un autre.

Le cadre reglementaire mis en place au cours des annees 70/80 s'est traduit par une structure du
secteur fragmentee et cloisonnee. Une majorite de banques de depot, ou banques commerciales
classiques, avec specialisation de certaines d'entre elles (agriculture, habitat, tourisme) ; des
banques de developpement , creees dans les annees 80 avec des capitaux mixtes (Etat tunisien
et pays du Golfe), interdits de collecte des depots et dont l'activite etait limitee aux financements
longs ; et des banques off-shore intervenant uniquement avec le secteur non resident.

La loi de 2001 a reduit la segmentation et le cloisonnement et introduit la notion de banque
universelle ; et on a assiste depuis a une reorientation progressive des banques de developpement
vers le statut de banque commerciale classique et a une reduction marquee du compartiment off-
shore. .

En 2010, le secteur comptait 1331 agences bancaires, soit une agence pour 8000 habitants ; le taux
de bancarisation (nombre de compte par habitant) etait de 50% (hors comptes postaux).

Les enjeux du secteur dans le nouveau contexte politico-economique
Un niveau de creances classees en baisse tendancielle, mais qui pese encore
sur la rentabilite
La politique de financement agressive, pratiquee au cours des annees 80 et debut 90, dans les
secteurs juges prioritaires par les pouvoirs publics (tourisme, industrie), notamment a travers les
banques de developpement, et des processus d'analyse des risques de credit faibles, se sont

4


Banques
16 septembre
2011


traduits par un niveau eleve de creances classees, qui sont en outre faiblement provisionnees. Au
debut des annees 2000, le secteur s'est retrouve avec un niveau de creances classees de 24%, dont
seulement 43 % etaient couvertes par des provisions.

Un effort important d'assainissement du bilan des banques a ete entame depuis sous la pression de
la Banque Centrale, et qui a abouti a une nette amelioration du niveau des creances douteuses :
13% fin 2010, avec des resultats meilleurs pour les banques privees (10% contre 15% pour les
banques publiques), et de leur niveau de provisionnement.





Evolution du taux des creances classees du secteur bancaire

30,0%
24,0%
23,7%
25,0%
20,9%
19,3%
20,0%
17,6%
15,5%
13,2%
13,0%
15,0%
10,0%
5,0%
0,0%
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010

La sous-evaluation des garanties risque de se traduire par des insuffisances
de provisions a combler
Les banques n'etant tenues de provisionner que la part des engagements douteux non couverts par
des garanties reelles, les travaux d'evaluation de ces garanties doivent etre menes avec precision et
prudence et actualises d'une maniere frequente ; ce qui n'est pas systematiquement le cas.

Vers une amelioration de la transparence et de la prudence dans l'evaluation
des risques.
Le nouveau contexte politique en Tunisie a engendre une volonte d'amelioration par le regulateur
(Banque Centrale de Tunisie BCT ) de la transparence des etats financiers des banques. La
Banque Nationale Agricole (BNA) a ainsi ete amenee a revoir a la baisse son resultat net 2010
publie compte tenu d'un niveau de provisions juge insuffisant, et cela apres la publication de ses
etats financiers ; de meme, les pertes de la Banque Franco Tunisienne (BFT), dont le niveau
depasse les benefices cumules des trois plus importantes banques publiques (STB, BH et BNA)
ont ete publiees. Cette banque, dont le capital est majoritairement detenu par la STB (plus
importante banque publique) et dont le processus de privatisation entame depuis 2006 a echoue, a
continue jusqu'en 2009 a publier des benefices alors qu'une large partie de ses engagements

5


Banques
16 septembre
2011


risques n'ont pas ete couverts par des provisions. L'assainissement de cette banque etant important
pour l'equilibre du systeme bancaire, l'alternative consiste en une mise en faillite, qui serait la
premiere dans le secteur bancaire tunisien ou un sauvetage couteux pour l'Etat.

Au cours des prochaines annees, les banques seront amenees a faire une meilleure estimation des
garanties. Le niveau des garanties inscrites en faveur des banques s'eleve a 11Md de dinars en 2010,
une sous estimation de 10%, impacterait donc de 1,1Md dinars les fonds propres du secteur.
Conjugue au ralentissement economique de 2011, cela est de nature a maintenir la pression sur la
rentabilite du secteur pendant quelques annees encore.




Les perspectives a court et moyen terme

Un mouvement de regroupement et de specialisation

La restructuration du secteur comprendra au cours des prochaines annees des mouvements de
regroupement et de specialisation.

Trois axes de regroupements futurs des operateurs bancaires sont aujourd'hui envisageables :
1-

Les anciennes Banques de Developpement, qui du fait de leur petite taille de bilan et de
la faiblesse de leur reseau, les cinq anciennes banques de developpement cumulent aujourd'hui un
total actif de seulement 2,5 Md de dinars, soit 5% du total. Ces banques devraient etre amenees a
se regrouper, ou a fusionner avec des banques commerciales pour pouvoir etre capable de
developper une offre bancaire competitive.

2-

Les Banques Privees : des mouvements de rapprochement entre banques privees seraient
logiques dans l'objectif d'atteindre une plus grande taille, notamment pour pouvoir envisager une
implantation a l'echelle regionale (Algerie et Libye). La disparition de l'influence de la famille de
l'ancien president, impliquee dans le secteur bancaire, et en consequence une normalisation de
l'approche de la Banque Centrale par rapport a ce type d'operations, devraient rendre possible de
tels rapprochements.

3-

Les banques publiques : le projet de fusion entre la STB et la BH, a un stade avance sous
l'ancien regime, a ete gele par le gouvernement provisoire. il n'est pas exclu de voir ce projet
relance en incorporant la troisieme banque publique (BNA).

4-

La banque islamique, qui se developpe fortement dans le monde, constituera un autre volet
d'evolution du paysage bancaire (Zitouna Bank, premiere banque totalement dediee a la finance
islamique, a ete creee en 2009 , et fait partie des actifs transferes a l'Etat). Un cadre juridique
favorable a la banque islamique a ete annonce recemment par le ministere des finances, suite a
quoi d'autres acteurs, anciens ou nouveaux, devraient se positionner sur ce creneau.

6


Banques
16 septembre
2011


Les effets de la revolution : un impact negatif sur le secteur a court terme mais
les perspectives peuvent etre tres favorables sur le moyen terme

Le secteur bancaire va etre affecte par le ralentissement economique consecutif a la revolution du
14 janvier 2011: le PIB enregistre une regression de 3% au cours du premier trimestre, et d'autre
part, et les creances accrochees, et particulierement les engagements sur le secteur touristique,
dont les recettes ont chute de 50%, ont augmente .

Les banques ont de plus une exposition sur les entreprises precedemment detenues par la famille
de l'ancien president. Au premier semestre 2011, cela correspondait a un engagement du secteur
bancaire de l'ordre de 2,4 Milliards de dinars, dont 0,4 Md de dinars d'engagements a risque, et
devant etre provisionnes a concurrence de 100 millions d dinars (0,1 Md) de dinars. Les deux tiers
des engagements les plus risques sont supportes par les banques publiques.

Il faut noter toutefois que ces entreprises ont fait l'objet d'une mesure de confiscation par l'Etat, et
que de fait, leur risque devient celui de l'Etat ; et qu'un grand nombre de ces entreprises sont en
bonne sante financiere.

La situation economique generale se stabilise progressivement, avec de meilleurs indicateurs
prevus pour le troisieme trimestre. La stabilisation politique locale, avec les elections d'une
Constituante le 23 octobre 2011 ; regionale avec la chute du regime de Kaddafi en Libye et
l'ineluctable reconstruction de ce pays ; le soutien reaffirme lors du G8 du 8 septembre 2011 par les
pays membres et les institutions internationales, devraient ensemble contribuer a alimenter une
croissance plus forte du tissu economique a moyen-terme, dont le secteur bancaire tunisien serait
l'un des principaux beneficiaires.



7


Download
Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011)

 

 

Your download will begin in a moment.
If it doesn't, click here to try again.

Share Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011) to:

Insert your wordpress URL:

example:

http://myblog.wordpress.com/
or
http://myblog.com/

Share Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011) as:

From:

To:

Share Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011).

Enter two words as shown below. If you cannot read the words, click the refresh icon.

loading

Share Secteur Bancaire en Tunisie (Septembre 2011) as:

Copy html code above and paste to your web page.

loading